Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 29 Mai 2017, 02:12



Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 Le Journal de Shy'Comics # 32 

La meilleure case de SC
Case 1 : Malaïfize 2 par SZO 6%  6%  [ 1 ]
Case 2 : Envoyé par Kroki 33%  33%  [ 6 ]
Case 3 : Karate Boyz par El Señor Toulou 6%  6%  [ 1 ]
Case 4 : Un SC se déroulant dans les airs par Bluup 11%  11%  [ 2 ]
Case 5 : Les Champignons des ténèbres par Moon 22%  22%  [ 4 ]
Case 6 : LPA le retour par LPA (utilisez Firefox pour visualiser cette case) 11%  11%  [ 2 ]
Case 7 : Johnny le Samourai par Kroki 0%  0%  [ 0 ]
Case 8 : Nuit à Carbonae par Fynmorph 11%  11%  [ 2 ]
Case 9 : Henry Stumpwrong - La Grande Chasse par Mme Doloko 0%  0%  [ 0 ]
Case 10 : Chaos Life - Sonic Legend par Moon 0%  0%  [ 0 ]
Nombre total de votes : 18

 Le Journal de Shy'Comics # 32 
Auteur Message
Accro du clavier
Accro du clavier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2009, 23:36
Messages: 10472
Âge: 24
Localisation: derrière nick if you know what i mean
Filleul(s): Smoke-Kun, Tahamster, **
Parrain(s): ** Super-Maskass, Silver
Sprites: Les Libres demandez par MP

Message Le Journal de Shy'Comics # 32
Image

Image


- L'édito du rédac' chef par Nanard
- News Express par Kroki
- Les Awards de Shy'Comics par Nanard
- Pourquoi j'adore... par Le Toulousaing
- SURPRISE (ceci est l'essence-même de ce journal) par ???
- Kronard et Naki par Kroki et Nanard
- Alexiobservation par Alexio
- THS : Best of Topic Libre par Le Toulousaing
- La parole au peuple par la communauté
- Jeux par SM58


Image


Salut tout le monde. Eh oui, c'est déjà le 1er août, qui l'eût cru ? Ça passe vite l'été :(

Citation:
EDIT : Non en fait c'est le 2 août parce que ce pd de Walrus nous a retardé parce qu'il était pas foutu de faire les foutues entêtes. Chier-lui dessus svp.


Il ne reste qu'un mois de vacance pour la plupart, alors pour rendre cette dure réalité moins pénible à affronter, nous vous avons concocté un journal bien rempli.

Le Toulousaing continue sur sa lancée et, après avoir parler de son amour pour Super Mario World et Homer le Hamster, il aborde cette fois le SC mal aimé d'un auteur mal aimé : RONAL au pays de la frite magico, par Nick Walrus.

Kroki et moi vous avons aussi préparé un tout nouvel épisode de Kronard et Naki, traitant cette fois d'un sujet qui nous fascinait tous les deux : le choix de l'univers.

Alexio nous a aussi pondu un article colossal, agréable à lire et extrêmement bien documenté sur Mother 2, alias Earthbound. Il gagne par le fait même sa rubrique bien à lui.

Ah et on a droit une fois de plus à un They Have Said pratiquement uniquement constitué de citations de mes messages, comme quoi je suis décidément le membre le plus drôlatique de ce forum :mryellow:

N'oubliez pas de jeter un oeil aux deux SC qu'on a reçu et qui sont publiés dans la rubrique La parole au peuple :wink:

Sur ce, profitez bien du reste de vos vacances, on se revoit un peu après la rentrée, le 1er octobre. Ciao !


Image


Concours et duels
On commence sans tarder avec le concours 53 qui... Mais j'en ai déjà parlé dans le précédent journal ! :shock: Oui c'est toujours le même, le concours sur "un SC de cowboy" a été rallongé jusqu'en juillet pour compenser 1) la fin de l'année scolaire 2) la seconde manche du Tournoi Céleste 3) la flemme des gens (je vous vois, tous) (je n'ai pas non plus d'excuse). Mais au moins ça a marché vu que le concours s'est terminé la semaine dernière et a recueilli 6 participations ! Ça vous parait peu ? Figurez-vous que 66.6666666667% de ces participations ont été réalisées par des avancés ! C'est énorme ! Alors du coup, qu'est-ce qu'on a ?
  • Un SC dont vous êtes le héros avec Impact
  • Un duel poignant avec Eddard Stark
  • Un duel poignant avec Nick Walrus
  • L'histoire d'une vie avec Mars' & Alexio
  • Un SC dont vous êtes le héros avec Fynmorph
  • L'histoire d'une vie avec Nanard
Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?

Du côté des duels, on a vu un affrontement sans pitié entre Mars' et Eddard Stark sur le thème "une histoire sans fin", les deux ont livré des concepts très différents et c'est finalement Eddard qui l'a emporté. J'attends avec impatience leur truel avec Alexio !

Quant au Tournoi Céleste, la deuxième manche a été lancée fin juin et oppose les 17 survivants du premier tour ! (il y a un duo dans le lot)
J'ai remarqué quelque chose de très troublant à propos des thèmes, en effet si vous regardez bien vous verrez qu'ils vont par paire ! Laissez-moi vous le prouver :
  • "Papy n'est plus mort" x "Les dinosaures du futur"
  • "Ce qui n'a pas de prix" x "La banlieue, la drogue et les putes"
  • "Le petit déjeuner d'Hitler" x "La Moustache"
  • "Le Grand Voyage" x "La différence" cette paire-ci est la plus pernicieuse !

Les SC du moment
Quoi de neuf chez les avancés ?
LA SUITE D'APRÈS... OU PAS DE LIMONDE ! Ohlala ! Ca faisait longtemps ! C'est mystérieux et tout, y a de l'exposition des humains (des tonnes d'humains) et même l'apparition d’intrigants personnages !!! Mais qui sont-ils ??? Je ne peux pas vous le dire. ◐‿◑
SorbetAuPoulet a mis un terme à sa série Donkey Kong Plein les Bottes 2 ! (vous vous souvenez ? La 5ème saison) Alors, petit résumé, au début Diddy Kong et ses amis partent casser la figure (de proue) de K-Rool, en chemin ils sont la proie d'un terrible gang de commerciaux qui en veulent méchamment à leurs bananes (je parle bien de la monnaie), et le final est plein de BOOMs. Une série qui décoiffe !

Et chez les libres alors ?
Le mois de juin a vu la fin de la série d'Alexio Waluigi : The stealer of time, rappelons que cette série avait été débutée pour le concours 51. Chapeau, donc !
Mention à l'impressionnante productivité d'Eddard Stark qui non content de participer aux concours/duels/ce journal a le culot de se lancer dans 3 séries à la fois ! En plus de sa série Pirates qui a de plus en plus de gueule au fil des épisodes, il s'est lancé dans une histoire de Schtroumpfs (... :surp: ) et une collaboration avec Luidi ! Après une campagne de tease inédite, le premier épisode de Demon Hunters a été balancé par le sieur Eddard. Ça a l'air sympa !
Autre étoile montante, superluigi7900 est revenu avec une nouvelle série Luigi's Mansion : Dark night. Le moins qu'on puisse dire c'est que le bonhomme a une forte volonté de s'améliorer et ça se note. Allez donc jeter un oeil à sa galerie !

ATTENTION, INHABITUEL : Passages avancés
La tradition aléatoire mais curieusement annuelle des passages avancés n'aura pas épargné l'année 2014 ! Le mois de juillet a vu deux nouveaux avancés qui ne sont autres que Zanoss et Luidi. Ces deux freluquets arborent désormais avec fierté leurs pseudos jaunes citrons, en espérant qu'ils continueront à faire des SC hein !
Alors du coup, à l'année prochaine pour de nouveaux passages avancés ? Pas forcément ! Entre des auteurs libres actifs et de sérieux participants au Tournoi Céleste, le paysage des libres est costaud, alors surprenez-nous !

Vers un Shy'Comics nouvelle génération
Parlons du site pour changer !
Le projet de nouvelle version du site a été vraiment lancé !
En quoi ça consistera ? Ce nouveau site aura un aspect plus dynamique avec notamment la possibilité pour les auteurs d'uploader leurs planches dans des dossiers et en leur assignant des labels, ainsi que la possibilité de se tenir au courant des dernières planches et commentaires publiés. Tout cela n'est qu'une base qui s'étofferait par la suite, et les suggestions sont toujours bienvenues !
Pour l'instant la team d'enfer KorHosik x SM58 x El Señor Toulou s'est attelé au codage du site, mais les recherches sont toujours en cours pour un designer/intégrateur ! Si vous voulez apporter votre pierre à l'édifice n'hésitez pas à proposer votre aide sur le topic !


Image


SALUUUUUUUT.

Il y a deux mois, vous avez voter massivement pour élire mon combat partiellement biographique contre Kroki meilleur fight ever. Bravo à LF1 pour ce génial SC, qui s'était mérité une note presque parfaite de ma part lors du concours où il avait participé (flemme d'aller voir c'était lequel). Et non, ce n'est pas parce qu'il me fait gagner dans son SC. Voyons. C'est juste parce que c'est foutrement intelligent et drôle. Mais ouais, moi versus Kroki, meilleur fight. J'ai encore tout plein de cicatrices :(

Sinon, ce mois-ci c'est un peu spécial. Vous allez devoir élire... la meilleure case de SC. Oui, indépendamment de la qualité des SC d'où ils proviennent, il y a certaines cases qui puent totalement la classe, que ce soit à cause de la mise en scène, de la composition de l'image, de la profondeur, des effets utilisés ou même parce qu'elle inclut un fond sonore ou une animation. À vous de juger !

Voici donc notre sélection, sélection qui d'ailleurs n'a pas été facile à faire et nous a causé pas mal d'ennuis x) Le spoiler vous montrera toutes les cases d'un coup, mais vous avez des liens individuels vers les cases, mais aussi les SC d'où elles sont tirées ensuite.

*Attention, il est recommandé d'utiliser Firefox pour apprécier la case 6 (qui contient une animation qui n'apparaît pas sur Chrome) et de regarder le SC complet de la case 4, car elle est censée contenir un fond sonore.*

La meilleure case de sprite comic

Spoiler : Les 10 cases
Image
1)


Image
2)


3)
Image

Image
4)


Image
5)


Image
6)


Image
7)


Image
8)


Image
9)


Image
10)


- Case 1 : Malaïfize 2 par SZO
- Case 2 : Envoyé par Kroki
- Case 3 : Karate Boyz par El Señor Toulou
- Case 4 : Un SC se déroulant dans les airs par Bluup
- Case 5 : Les Champignons des ténèbres par Moon
- Case 6 : LPA le retour par LPA (utilisez Firefox pour visualiser cette case)
- Case 7 : Johnny le Samourai par Kroki
- Case 8 : Nuit à Carbonae par Fynmorph
- Case 9 : Henry Stumpwrong - La Grande Chasse par Mme Doloko
- Case 10 : Chaos Life - Sonic Legend par Moon

À vos votes !


Image


Pourquoi j'adore RONAL

Oui, vous avez bien lu, et je ne mens absolument pas. Eh oui je parle bien de RONAL, la série inachevée de Nick Walrus ayant seulement 3 épisodes. J'adore ce SC, et franchement pour tout vous dire j'en suis le premier étonné.

C'est vrai lorsque ce SC est sorti, au début j'ai rejoins l'avis de la majorité qui disait « c'est de la merde ». J'avais alors dis « C'est de la merde, mais je sais pas pourquoi, mais ça m'a fait marrer ». Et plus je l'ai relu, plus je me suis marré, et j'ai même fini par l'apprécier, sans me dire « C'est de la merde ». Évidemment je l'aurais pleinement apprécié si ce SC avait connu une véritable fin, mais ceci est une autre histoire ( Ceci n'est pas du tout un message caché pour encourager Walrus à finir RONAL).

Mais bref, de quoi parle RONAL ? Tout d'abord pour resituer un peu, la première planche de ce SC a été créé à l'occasion d'un défis de l'arène Shy'Co, dont le thème était « faire une comédie dramatique sur le Mac Donald » et la contrainte, que Jackfiouse apparaisse. Par la suite, Walrus a décidé de continuer le SC, puis subitement de le lâcher peut être à cause des retours dans l'ensemble très négatif, ou plus probablement parce qu'il a fini par avoir la flemme. L'histoire de RONAL se déroule au pays de la frite Magicko, où vit RONAL (pas Ronald, pas Ronal, mais bel et bien RONAL). Un jour RONAL se fait voler son hamburger par un voleur très stéréotypé, puis se fait tirer dessus. Il survit pourtant et décide de se venger. Il rencontre un singe qu'il menace de violer, puis ils forment ensemble un duo de détective. Puis 5 seconde plus tard RONAL le mange. Et c'est tout. Enfin, pour l'instant...

Effectivement, le déroulement des événements est assez déroutant, voire même complètement débile. Mais au fond c'est ce qui fait que c'est marrant. Même, j'irais même jusqu'à dire que la raison pour laquelle ce SC a été tellement méprisé est exactement la même raison pour laquelle maintenant je l'adore : ce SC est complètement débile. Il ne suit aucune ligne directrice, aucune logique. Il n'a pas besoin de construction précise, de personnages développés ou d'une quelconque contrainte. Le SC va littéralement où il veut, et fait ce qu'il veut. Il surprend toujours plus en nous balançant des situations toujours plus inattendues, et c'est de là d'où vient tout le comique : l'inattendu. On peut très bien apprécier un humour complexe relié à une histoire logique, mais on peut également apprécier un humour venant tout simplement d’événements totalement inattendues arrivant au moment où on s'attend le moins.

Au début je ne voulais pas forcément parler de ce SC dans cette chronique car j'estimais qu'il était trop court et qu'il n'y avait pas grand chose à dire dessus. Mais plus j'y réfléchis et plus je me dis que ce SC représente quelque chose de bien plus grand : L'humour stupide a le droit d'exister, il doit exister. Quand Nick Walrus a fait ce SC, il n'a pas pensé à de la logique ou à un humour développé. Il en a rien eu à foutre des violentes critique. Il a fait le SC qu'il voulait comme il voulait, avec l'humour qu'il lui parlait. J'aurais pus parler de n'importe quel de ses autres SCs aussi décérébrés et absurdes, mais RONAL est bel est bien le plus emblématique. Trois pages, seulement trois pages et Nick Walrus sera associé à tout jamais à ça. Et vous savez quoi ? C'est pas forcément un mal.

« C'est quoi cette merde ? »
~Jackfiouse


Image


Bonjour, cher journal, mais surtout cher El Señor Toulou, sans qui cet article n’existerait tout simplement pas.
Pourquoi j’adore Alexandre De Sequeira?
C'est le bg ultime.

Bref vous vous doutez bien que si je demande à ce gros mec sexy (et pas du tout un connard) Nanard de me faire une place dans le journal c'est que j'ai une bonne raison.
RONAL, voilà.

Spoiler : c'est un peu beaucoup long comme planche attention
Image


Non c'est pas forcément une bonne raison, mais c'est trop tard là. (sauf si vous lisez ça avant d'avoir cliquer, zute)

[Note de Nanard : Merci d'avoir retardé le journal pour cette daube pd]


Image


Image



Image


Wouahou…
J'avoue que depuis mes débuts sur le forum, je ne m'étais donné que comme objectif de devenir connaisseur et d'avoir au moins un SC publié sur le site…
Mais jamais je ne m'étais donné comme objectif d'être un des rédacteurs du journal. Quand j'ai lu ce message privé de Nanard disant en gros : "Kroki t'as permis de devenir rédacteur sous ma demande, maintenant, je t'ordonne de bosser", j'étais d'abord un peu septique après le coup du poste de rédac' chef pour un poisson d'avril. Mais quand j'ai vu que j'avais réellement accès au sous-forum du journal, je me suis aperçu que ce n'était pas une blague. Je me suis alors rendu compte de deux choses : d'une, je devais des excuses à Nanard pour avoir douté de lui et de deux, j'étais devenu un des rédacteurs de ce fabuleux journal qu'est le Journal de Shy'Comics.
Du coup, j'en profite pour te présenter mes excuses pour avoir douté du membre honnête, sincère, fidèle et sympathique que tu es Nanard, mais également pour te remercier de m'avoir accepté parmi la rédaction et j'espère que je vous ferais que du bon travail (je sais pas si les autres membres de cette même rédaction ont participé pour savoir si je ferais parti de leur groupe, mais si c'est le cas, merci à vous aussi) !
Bref, après cet interlude, je pense qu'il est temps de revenir à ma série d'article apparu dans le journal, j'ai nommé :
Image

Après l'article philosophique sur le Sprite Comics par rapport à l'art (pour ceux qui ne l'ont pas lu), je me suis dit qu'il fallait mieux que je calme le jeu et que je fasse un article sur un sujet simple. C'est pourquoi j'ai décidé de rédiger mon avis sur un RPG qui ne pouvait pas être joué chez nous, jusqu'une certaine période, sous le sous-titre de :
Image

Ceux qui s'intéressent à l'activité de Nintendo, à celle des jeux téléchargeable, qui n'ont pas de problème avec la langue de sir Shakespeare et qui sont en territoire Américain verront tout de suite de quel jeu je parle. Pour ceux qui ne voient toujours pas, en voici le titre :
Image

Il est vrai que pour ceux qui sont plutôt jeunes et qui ont joué ou non à un des Super Smash Bros., on ne peut pas savoir ce qu'est ce jeu injustement méconnu en Europe. Je vais donc commencer par un petit cours d'histoire sur la série d'ou vient Earthbound, j'ai nommé Mother.

Observation n°1 : Petit cours d'histoire sur la série Mother
Le 27 Juillet 1989 sort un nouveau jeu vidéo sur la Nintendo Entertainment System, réalisé par Shigesato Itoi et édité par Nintendo. Ce jeu, c'est Mother, premier du nom.

Image

C'est pas mal pour une NES, mais je suis sûr qu'on peut faire mieux…


Le jeu étant un véritable succès au Japon (pour des raisons dont je vous parlerais plus tard), Nintendo voulu faire sortir le jeu chez nos amis Américains. Seulement, la marque s'est aperçu au dernier moment que le date de sortie du jeu coïncidait avec celle de la nouvelle console de salon de l'époque de Nintendo : la Super Nintendo Entertainment System. La sortie du jeu fut donc annulée et n'aura aucune suite (dans le sens temporel, pas dans le sens de la saga).
C'est finalement sur la SNES que sortira la suite de la série le 27 Août 1994, se nommant "originalement" Mother 2.

Image

Pas de commentaire pour l'instant, je me réserve pour plus tard.


Là aussi, le jeu fut un véritable succès au Japon. Nintendo récidiva donc en voulant commercialiser le jeu dans le continent Américain. Ce coup-ci, la commercialisation eu lieu mais avec quelques complications : pour commencer, il fallut changer le nom du jeu puisque les Américains ne connaissaient pas le début de la série, ce qui donna comme changement le nom d'Earthbound. Mais les changements ne se limitèrent pas à ça, puisqu'à cause de problèmes de droits d'auteurs et de politique de confidentialité du pays, la version américaine dû avoir une refonte graphique pour certains éléments du jeu. Mais le jeu sortit quand même, à la date du 5 Juin 1995.

Image
Un exemple de changement entre la version Japonaise et la version Américaine. La marque du camion de gauche ne vous rappelle pas quelque chose ?


Tout destinait ce second opus à sortir en Europe. Malheureusement, à cause une pub marketing complètement ratée dans le continent Américain, le succès ne fut pas au rendez-vous : le jeu fut vendu à un nombre égal à la moitié des ventes au Japon, ce qui provoqua une annulation de la commercialisation en Europe, cela est un bien triste destin pour le jeu et pour nous, avouons-le (et vous verrez pourquoi tout au long de cet article)…
Le temps passa, un troisième opus fut prévu sur la Nintendo 64, mais fut annulé à cause de certains problèmes d'échecs de vente par rapport à cette même console…

Image

Voici une image de la version qui aurait du sortir en 3D. Personnellement, je trouve que c'est tant mieux, car le charme des graphismes de la série auraient disparu dans cette version.


Puis sortit, dans tous les continents, un jeu qui donnera naissance à une des séries les plus attendus dans le monde lorsqu'on annonce la sortie d'un prochain opus : Super Smash Bros. !
Le jeu ne posera aucunes questions aux joueurs Japonais et Américains. Pourtant, quand les joueurs Européens arrivèrent à un certain stade du jeu après avoir débloqué un personnage caché, en voyant le personnage en question pour la première fois, une question venait à l'esprit : Mais… Qui est ce personnage ?

Image

Mais qui est donc ce gus ?


Ce personnage, c'est Ness, le héros principal d'Eartbound ! Il était donc évident que nous, joueurs Européens, nous ne connaissions pas ce personnage, même ceux qui avait commencé le jeu vidéo dans sa période préhistorique. Ce personnage attira donc la curiosité dans nos contrés à un point que beaucoup de personnes voulurent résoudre ce "mystère", ce qu'ils finirent par réussir en découvrant les origines de la saga Mother. À partir de ce moment-là, les joueurs européens commencèrent à réclamer la sortie du jeu dans le pays, ce qui n'arriva pas de suite.
Le temps passa de nouveau. Mother 3 sortit finalement le 20 Avril 2006 sur Game Boy Advance au Japon uniquement, comme le premier, avec Lucas comme héros principal.

Image

Un volet final de toute beauté, comme vous pouvez le voir.


Sortirent également Super Smash Bros. Melee sur Game Cube (avant le jeu cité précédemment), puis Super Smash Bros. Brawl sur Wii, incluant de nouveau Ness, puis Lucas (en tant que petit nouveau dans SSBB), ce qui suscita de plus en plus une réclamation incessante de la sortie d'Earthbound, puis de Mother 3 dans nos contrées européennes (et en Amérique pour le troisième opus). D'autant plus que Nintendo permettait de jouer à d'anciens jeux de la franchise sur la Console Virtuelle de la Wii. Mais cela ne s'appliqua toujours pas et les fans réclamaient toujours.
Ce fut finalement en fin 2013 que l'attente des joueurs de nos contrés furent récompensées : en 2013, Nintendo annonça qu'Earthbound serait disponible sur la Console Virtuelle de leur dernière console de salon, la Wii U, partout dans le monde, le 18 Juillet 2013 ! Cette journée est donc historique, puisque Nintendo aura enfin mis fin à cette injustice : nous avoir privé de ce jeu, pourtant si bonnement excellent (enfin, il manque encore les volets de la saga sortit uniquement au Japon, mais c'est quand même déjà bien) ! On peut donc dire que ce jeu aura connu une Happy End

Image

Youpi !


Observation n°2 : Origine des noms des volets
Je dois l'avouer, à première vu, le nom des volets de la saga, sont assez bizarre (Mother est un mot anglais voulant dire "Maman" chez nous et Earthbound est une expression anglaise se traduisant par l'expression "Terre-à-terre" dans la langue de Molière), mais Shigesato Itoi avait une bonne raison de faire cela :
Mother pour commencer, est comme je l'ai déjà dit, le mot désignant "Maman" dans la langue de Shakespeare . Or, dans les trois volets de la saga, la mère du héros principal a toujours un rôle important, qui a une répercussion importante sur l'histoire et sur le héros principal de chaque volet. En plus, cela rends hommage aux Beatles, dont Itoi était énormément fan (l'un de leur tube porte exactement le même nom).
Earthbound qui, je rappelle, veut dire "Terre-à-terre", n'a pas non plus été un hasard, puisque dans le jeu, en plus de tenir à sa mère, le héros est justement terre-à-terre. Pour ceux qui ne savent pas se que signifie cette expression, il faut savoir qu'elle désigne les personnes tenant au lieu ou ils ont vécu depuis tout petit. D'ailleurs, si le héros ne prend pas de nouvelle de la maison ou ne va pas directement chez lui, il lui arrivera une petite particularité… Je vous en reparlerais.
En fait, l'un des buts principaux de Shigesato Itoi en concevant cette saga étaient de faire prendre conscience aux joueurs que leurs mères et leurs terres natales étaient importantes et qu'il fallait en prendre soin, ce qui est un acte noble, de la part du créateur de la saga.
Bon pour l'instant, j'ai pas encore parlé de mon avis sur Earthbound en général, mais maintenant, je peux y aller !

Observation n°3 : Et le jeu put être lancé…
C'est donc dans la joie et dans la bonne humeur que j'allais acheté Earthbound. Parce que oui, en plus des jeux Mario, j'adore les RPG, qui restent mon genre de jeu préféré. Du coup, j'ai beaucoup de RPG chez moi (tous les Mario & Luigi, et quelques Dragon Quest) en plus de jeux en reprenant certains mécanismes du genre (Super Paper Mario). Après avoir attendu qu'il s'installe (presque dans la joie et dans la bonne humeur, après que j'ai vu le prix oui, je suis un peu radin sur les bords), je pus lancer le jeu. Comme à l'accoutume, on nous présente d'abord les logos de l'éditeur (Nintendo en l'occurrence) et du développeur (Ape que je ne connais que de nom, un renseignement ne serait donc pas de refus) et ensuite… BAM ! On tombe directement sur une scène nous représentant ce qu'il semble être une invasion extraterrestre dans une ville de notre bonne vieille planète bleue avec écrit dessus : THE WAR AGAINST GiYGAS (et juste au dessus, Earth Bound) !!! Une sacrée claque qui nous donne le ton et qui nous met d'emblée dans le sujet (aidée par la musique et le son qui l'accompagnent).

Image

La scène en question. Ne vous inquiétez pas, on va latter ça à coup de batte de Baseball et de yoyo.


Puis ensuite, j'ai cliqué instinctivement sur le bouton A, ce qui m'amena à l'écran titre, avec un fond bleu foncé, en plus de pouvoir lire en dessous le nom de l'éditeur, du développeur, du créateur du jeu et les années ou le jeu est sortit en Amérique et au Japon.

Image

Voici donc l'écran-titre. Faut avouer que ça claque moins par rapport à la scène d'avant…


Je clique donc de nouveau sur le bouton A et là, j'arrive dans le menu du choix des parties. À l'époque, ces jeux ou on avait le choix entre trois parties était un progrès phénoménal (je rappelle que les jeux sur la NES permettant de sauvegarder sa progression se comptait sur les doigts d'une main), ce qui fait d'Earthbound l'un des premiers jeux vidéos permettant de sauvegarder sa partie, ce qui est une bonne surprise pour un RPG, étant donné que ce type de jeu a souvent une durée de vie énorme. En toute logique, je choisis le fichier 1. Vous vous souvenez de Dragon Quest IX et son système de personnalisation dans beaucoup de points du jeu ? Eh ben, Earthbound en est, avec quelques autres RPG, un peu un précurseur. En effet, car contrairement à ce que l'on pourrait croire quand on a joué à un des Super Smash Bros., le nom des personnages principaux est personnalisable ! En fait, les noms connus de ces mêmes personnages sont un des noms proposés par défauts si on ne veut pas le nommer selon notre envie. En plus de cela, on peut également choisir le nom du chien du héros, de son plat favori, de son truc préféré, la vitesse à laquelle défilera le texte des boites de dialogues, si on veut la musique en stereo ou en mono et la couleur du bord des boites de dialogues : ce qui laisse un bon choix de modification pour personnaliser cette aventure comme il nous plaira. Tout cela étant réglé, je peux confirmer mon choix et me lancer désormais dans le début de cette aventure !

Image Image

Un peu plus et ou nous aurait proposé de choisir si on veut affronter le boss final ou non… :lol:


Observation n°4 : Un scénario et un univers tout deux classiques, mais surtout satiriques !
Me voici donc lancé dans l'histoire d'Earthbound. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'histoire ne débute pas sur l'invasion des extra-terrestres présentée avant l'écran titre. Elle débute sur une onde de choc se passant juste à côté de la maison du héros (que l'on va appeler Ness, puisqu'il est connu sous ce nom là). L'onde de choc faisant un boucan gros comme le bide d'El Señor Toulou après avoir manger une bonne partie de la nourriture de la cantine de la rédaction, cela réveille en toute logique toute la famille se trouvant dans le gite familial, dont Ness, avec sa coupe fraichement coiffée au bâton de dynamite.

Image

Rien que par la coupe de Ness au réveil, le jeu arrive déjà à me faire marrer…


Notre héros intrépide décide donc d’y aller malgré la tenue qu'il porte et découvre que la cause de tout cela est l'atterrissage d'une météorite que vous ne pouvez malheureusement pas observer de près puisque les policiers sont arrivés avant vous et vous empêchent de passer, tout comme l'un des membres de la famille voisine, Pokey Minch. Affaire classée pour Ness, qui décide de rentrer et de dormir chez lui tandis que Pokey tente toujours de voir la météorite de plus près.
Seulement, tout n'est pas si simple, surtout dans un monde venant d'un jeu vidéo. La famille est de nouveau réveillée par quelqu'un qui frappe à la porte. Pokey en est le responsable : son petit frère a disparu et il voudrait demander à Ness de l'aider à le retrouver de une, parce qu'il a la trouille d'y aller tout seul et de deux, parce que ces parents vont bientôt rentrer et que si son petit frère n'est pas là, il va se prendre une raclée. Étant naturellement généreux, Ness décide donc d'y aller (mais après s'être habillé cette fois), accompagné de son chien, qui s'enfuira en voyant la météorite (c'est bien connu, les toutous ont peur des météorites), puisque Picky (c'est le prénom du petit frère recherché) se trouve juste à côté de la "zone d'atterrissage".
Après l'avoir retrouvé, tout le monde décide de rentrer dans leur maison respective, mais c'est là qu'intervient l'élément déclencheur de l'histoire : un extra-terrestre, aussi petit qu'un insecte, sort de la météorite et vient annoncer aux trois garçons qu'il vient de dix ans dans le futur ! La fameuse invasion dont j'ai parlé n'a en fait eu lieu que dans le futur et qu'elle est en train de se préparer aujourd'hui même, dirigée par Giygas, le mal absolu. Mais d'après une légende, quatre enfants composés de trois garçons et d'une fille (un jeu non macho ? Hum… À voir) empêcheront cette invasion grâce au pouvoir de l'amour et de l'amitié (non, vous ne lisez pas un article sur vieux dessin animé, on parle toujours d'un jeu vidéo). D'après Buzz Buzz (ça colle, vu qu'il a la taille d'un insecte), Ness est l'un d'entre eux. Il doit donc partir à l'aventure pour arrêter le danger avant qu'il ne soit trop puissant pour être invincible !

Image

Vous voyez Buzz Buzz ? Non ? Bah rassurez-vous, c'est normal.


Finalement, les parents de vos voisins sont rentrés avant vous, ce qui provoque ce que craignait Pokey : la raclée paternelle. Évidemment, les parents vous remercient et c'est ce qui va causer la perte de votre ami extra-terrestre : la mère, croyant avoir affaire à un vrai insecte, l'écrase ! Mais avant de rendre l'âme, Buzz Buzz vous explique comment vaincre Giygas : il faut utiliser le Pouvoir de la Terre, qui se compose en une musique enregistrable en 9 parties grâce un artefact précieux se nommant la Pierre du Son, chaque parties se trouvant dans différents endroits du monde se nommant Votre Sanctuaire (mais quelle originalité dites-moi). C'est donc après ces dernières paroles que Ness connait ses objectifs : trouver les 9 Votre Sanctuaire ainsi que ses trois compagnons pour arrêter les ambitions de Giygas !
On a donc un scénario classique et le reste de l'histoire en sera de même. Pourtant, rien que dans ce début, on devine d'où vient la force du jeu : ce jeu est une énorme satire à lui tout seul, puisqu'il ose se moquer de tout et de n'importe quoi, tout en rendant hommage à de nombreuses choses réelles. Ainsi, ce jeu nous permettra de rencontrer des Runaway Five pas très malins, nous rappelant étrangement des célèbres frères spécialiste du blues en plus de devoir vous confronter à une caricature des gangs de punk. Je préfère ne pas vous en dire plus pour éviter de vous spoiler tout le jeu.

Image

Ce jeu est une pépite rien que pour avoir osé caricaturer le Ku Klux Klan


Pour finir, parlons des personnages principaux de cette histoire déjantée :
Ness : Le héros principal du jeu. Il a un bon cœur, est typiquement américain (il adore le Base-Ball, le Rock et les Hamburgers) et tient beaucoup à sa terre natale. C'est un personnage équilibré, qui ne maitrise qu'un seul Pouvoir Psy offensif (considérez que se sont les attaques magiques du jeu, j'y reviendrais) mais qui compense par sa puissance (surtout au niveau maximum). C'est d'ailleurs le seul personnage à pouvoir être "Terre-à-terre", puisque s'il ne prends plus nouvelle de sa mère pendant un bon moment, Ness se met à déprimer et il lui arrive même de ne pas vouloir attaquer lors d'un combat ! Pour mon avis, cette attitude devait être sympa au papier, mais énervante en temps réel. Notez que ce nom par défaut est un hommage évident aux deux première consoles de salon de Nintendo.
Paula : La seule fille du groupe de héros, messieurs-dames ! C'est une voyante extra-lucide maitrisant un nombre incroyable de Pouvoir Psy et ayant la fâcheuse tendance de se faire enlever au cours de l'histoire (deux fois quand même). Elle peut également utiliser la capacité se nommant "Prier", qui a un effet "Roulette Russe" : cela peut vous être tout aussi bien avantageux que désavantageux, mais je vous en déconseille l'utilisation, vu que ça été avec moi désavantageux les 3/4 du temps. La seule exception étant pour une phase clé de l'histoire…
Jeff : Le petit génie du groupe. Ne maitrisant aucun Pouvoir Psy, il compense cela en pouvant construire, à partir de débris, des objets et des machines à la fois utiles et/ou dévastatrices. En plus de tout cela, il possède la capacité "Espionner" qui lui permet d'observer un ennemi pour découvrir ses caractéristiques et peut-être son point faible. J'avoue que c'est plutôt utile contre les boss du jeu.
Poo : Le bourrin du groupe. Il s'agit du prince d'un royaume lointain se nommant Dalaam. C'est lui qui possède le plus de vie, en plus d'avoir l'attaque et le Pouvoir Psy offensif les plus puissants dans le groupe. Il possède aussi une particularité se nommant "Miroir". Avec cela, Poo devient la copie conforme de l'ennemi sur lequel il l'utilise et ainsi utiliser les mêmes techniques que cet ennemi (évidemment, ça ne marche pas sur les boss). Cette technique est assez inutile, puisque généralement, les techniques les plus intéressantes que les ennemis ont sont celles que les personnages maitrisent déjà : les Pouvoir Psy.
Image
Et voilà les quatre personnages en question, de gauche à droite : Poo, Jeff, Ness et Paula. Oui, le Jeff en question est apparu dans Super Smash Bros. Brawl en tant que Trophée Aide. Notez qu'ils ont également un trophée chacun dans Super Smash Bros. Melee…


Pokey Minch : Ce personnage vous dit quelque chose ? C'est normal, mais si je vous dit Porky, vous devinerez tout de suite : c'est bien le garçon se trouvant dans une machine bizarre qui fait office de troisième boss dans le mode Aventure de Super Smash Bros. Brawl. Pour vous y retrouver, sachez que Pokey Minch est son nom dans Earthbound et que Porky est son nom dans Mother 3. Ce qu'il faut savoir sur lui, c'est que ce gamin fait parti de la famille des voisins de Ness, que c'est un sale gosse pourri-gâté et que vous allez croiser plusieurs fois au cours de l'aventure.
Image
Le sale gosse en question. Rien qu'à voir sa trogne, j'ai envie de le taper…


Buzz Buzz : L'extra-terrestre venu vous informer de l'invasion orchestrée par Giygas. C'est lui qui vous confiera la Pierre du Son après s'être fait écraser par la mère de Pokey
Les Starmen : Une race d'extra-terrestre sous les ordres de Giygas. Ils sont surtout connus pour être l'un des symboles de la saga.

Image

J'ai jamais compris comment ce personnage est devenu une icône de la saga : il a aucun charisme !


Gigyas : Le chef des extra-terrestres et des Starmen qui tentent d'envahir la Terre. Surnommé le Mal Absolue, il est réputé pour être invincible. Son seul point faible semble être le Pouvoir de la Terre. Beaucoup de fan prétendent que c'est le même méchant que dans Mother, ce qui est vrai selon moi car, beaucoup de preuves sont disponibles pour prouver ceci, mais je ne vais pas approfondir pour éviter de tomber dans du hors-sujet.
Notez que si je ne vous ai pas montré à quoi ressemble Buzz Buzz et Giygas, c'est parce que pour le premier, il est tellement petit qu'on a jamais su à quoi il ressemblait, tandis que pour le second, bah c'est pour ne pas vous spoiler.
Pourtant ces bons points ne sont pas exempts de défauts…

Observation n°5 : Embrouilles et carabistouilles linguistiques et temporelles
Vous avez sûrement dû le remarquer, mais les nombreuses images du jeu dans mon article contiennent des dialogues en anglais. Pourquoi n'ais-je pas mis la version française me direz-vous ? Parce que le jeu n'en a jamais eu, de version française !
En fait, quand des jeux anciens sont téléchargeables sur le Nintendo E-Shop, les jeux ne sont jamais modifiés, sauf en nous rajoutant une option nous permettant de sauvegarder sa partie plus facilement. Seulement, la majorité des jeux étant en anglais à l'époque, il serait bien sympa de les traduire, surtout quand il s'agit de jeu avec beaucoup de textes (donc notamment les RPG) ! Parce que pour ceux qui sont nuls en anglais, ils ne pourront pas profiter d'Earthbound, puisque non seulement ils ne pourront pas progresser dans le jeu dés le début, mais ils ne pourront surtout pas profiter de son humour et de son ironie à 90% du temps ! Donc, je déconseille ce jeu aux francophones pures souches.

Image

Euh… My tailor is rich ?


L'autre problème de ce jeu, c'est qu'il fait de nombreuses références ou critiques de la société occidentales des années 80-90. Du coup, il faut soit avoir connu cette époque, soit avoir une très bonne culture parce que je suis sûr que si je reviens sur ma remarque du Ku Klux Klan un peu plus haut dans mon article, les plus jeunes qui le liront ne verront pas ce que c'est.
En résumé, ce jeu n'est pas fait pour les francophones pures souches et pour les personnes trop jeunes, ce qui est dommage, car une bonne partie des "erreurs" qui en sont la cause auraient pu être corrigés facilement.

Observation n°6 : Des graphismes peut-être simples, mais quand même beaux !
Vous avez pu le voir sur les images, le jeu a des graphismes simples mais même si des jeux sortit à la même époque était plus beaux et donnaient plus envies graphiquement que ceux du jeu cité dans cet article, il en garde tout de même une certaine beauté et un certain charme. Ce jeu n'a donc pas à rougir en comparant ces graphismes aux autres jeux de son époque car selon moi, ils sont très beau, même s'il y a des problèmes de positions lors des phases de déplacement et d'observation (très peu de personnages ou d'ennemis possèdent une position immobile quand on les voit de face : la majorité d'entre eux resteront avec un pied levé lorsqu'ils seront immobile) que je ne vais pas blâmer puisque cela est arrivé à cause des problèmes de mémoire de l'époque. Mention spéciale aux arrière-plans spéciaux que l'on trouve uniquement lors des phases de combat.

Image Image

Que ceux qui disent que cela n'est point beau se jettent la première pierre (remarquez le pied levé de Ness alors qu'il est immobile à gauche et l'un des arrière-plans que j'ai mentionné à droite) !


Observation n°7 : Un jeu au gameplay raté ET limité
Je pense que si il y a bien un truc qui va pas avec Earthbound, c'est son gameplay. D'abord parce que ce RPG utilise une méthode de maniabilité très archaïque. Ainsi, dans les phases de déplacement et d'observation, on ne peut pas parler avec un personnage ou interagir avec un objet directement en appuyant sur un bouton. Pour cela, il suffit d'aller dans le menu principal, puis de cliquer sur "Talk" (pour parler) ou sur "Check" pour interagir. Les combats aussi sont archaïques, mais j'ai pas vraiment de reproche à faire dessus, que se soit sur ça ou sa maniabilité.
Un autre problème énervant vient de cette idée de vouloir faire un jeu réaliste, car dans le jeu, les héros ne peuvent porter que 10 objets chacun, ce qui n'est pas beaucoup quand on sait que l'équipement compte, sachant que l'on peut en porter 4. De plus, on devra garder trois objets capitaux tout le long du jeu. Donc même avec quatre personnages, on ne peut avoir que 21 objets sur soi, ce qui n'est pas beaucoup dans un RPG ! D'autant plus que si vous avez deux fois le même objet, ils ne seront pas rassemblés en un multiple, mais comptés comme deux objets différent, ce qui veut dire que ça fait encore de la place en moins ! Et même si le jeu propose un moyen de stocker des objets dans une compagnie appelée Escargot Express (j'adore ces noms faisant des jeux de mots ironiques), là aussi c'est limité. Ce qui devient très chaud de garder un bon nombre d'objets intéressants vers la fin du jeu !
Enfin, le dernier problème de ce jeu, c'est que de tous les boutons disponibles sur la manette de la SNES (enfin ici, c'est plutôt le Gamepad), qui sont au nombre de 9, seuls 1/3 d'entre eux sont utilisés : le bouton A pour activer le menu principal, le bouton B pour voir le nombre de Points de Vie et de Points Psy qu'ils nous restent (et encore, on n'a pas le nombre total à côté, ce qui est donc vite remplacé par l'option des statistiques du menu principal qui est beaucoup plus pratique) et la croix directionnel (qui dans ce portage, peut être remplacée par le stick directionnel du Gamepad, plus pratique dans les phases de déplacement et d'observation). Donc, tous les problèmes de contrôles archaïques auraient pu être réglés en utilisant deux autres boutons, voir même un seul pour parler et interagir directement ! Pourquoi avoir limité l'utilisation d'un bon nombre de boutons de cette mannette ?! Là par contre, j'insiste sur ce point, mais côté gameplay, ce jeu a été mal géré.

Observation n°8 : Des musiques simples, mais quand même belles (comment ça, j'ai juste modifié un autre sous-titre ?) !
Je n'ai pas grand-chose à dire sur les musiques du jeu. Elles sont comme les graphismes de ce même jeu : simples, mais jolies. La seule mention spéciale que j'aurais à faire est que le jeu contient des musiques venant d'autres musiques de chanteurs ou de groupes connus de l'époque : on trouvera par exemple une partie de Good Morning Good Morning, une chanson des Beatles, lorsque le (ou les) héros se réveille(nt) après s'être reposé(s) dans un hôtel.



En bonus, une des musiques du jeu. Ça ne vous rappelle pas un stage de Super Smash Bros. Melee ? :wink:


Observation n°9 : Ais-je besoin de parler de la durée de vie ?
Bon, y'en a un au fond qui me dit que oui. Sur ce point, Earthbound se comporte comme un RPG classique : le jeu est sacrément long, avec ces différents rebondissements et différentes péripéties (classique certes) qui lui donne au final, une durée de vie conséquente. Par contre, le jeu ne nous proposera AUCUNE quête secondaire qui soit explicite (la seule étant la recherche de l'équipement le plus puissant du jeu). PAR CONTRE, j'avertis juste : si vous voulez débuter avec un RPG, ne prenez pas Earthbound, car ce jeu est assez difficile par rapport aux autres RPG pouvant être acheté aujourd'hui et se démarque de beaucoup de règles classiques dans ce genre de jeu.

Image Image

Earthbound doit être le seul RPG ou si les boss sont généralement simple à vaincre (à gauche), les ennemis vont de nombreuses fois vous causer des difficultés (à droite).


Observation n°10 : Qu'est-ce qui distingue Earthbound des autres RPG, docteur ?
Tout au long de cet article, vous avez sûrement remarqué une chose : Earthbound n'est pas un RPG qui se passe dans des temps médiévaux, ni dans un quelconque futur bizarroïde, mais à une époque moderne (enfin, en 199X d'après l'introduction, ce qui n'est pas vraiment moderne maintenant, mais à l'époque du jeu, si). Une idée qui a été très peu exploité dans les RPG (même aujourd’hui, car sauf erreur de ma part, je crois bien qu'il n'existe pas de RPG se passant à notre époque ou s'en basant, à l'exception de Pokémon). C'est d'ailleurs pour ça que vous verrez les héros se battre principalement avec des battes de baseball et des yoyos et non des épées et des baguettes magiques, tout en se ravitaillant avec des hamburgers, en allant de ville en ville à pied ou grâce à un vélo ou à un bus et en achetant différents objets avec une carte bancaire.

Image

C'est pas dans n'importe quel RPG qu'on ira dans des bus, n'est-ce pas ?


De plus et comme je l'ai déjà dit un peu plus au dessus, ce RPG se veut réaliste. Par exemple, si le(s) héros reste(nt) trop longtemps dans un lieu ou le soleil tape fort (le désert par exemple), l'un d'eux pourra attraper une insolation, ce qui lui fera perdre des vies. Une idée assez sympa, ici (contrairement au terre-à-terre de Ness, qui est plus énervant qu'autre chose).
En revanche, le jeu ne nous empêchent pas d'utiliser la magie, mais cela étonnera les personnes que vous rencontrerez tout au long de l'aventure. Ce jeu ne veut donc pas se dérouler dans un monde "merveilleux" mais se veut "fantastique", dans le sens littéraire du terme.
Parlons justement des pouvoirs magiques de ce RPG : ceux-ci d'abord, ne se nomme pas magie, mais Pouvoir Psy. Il en existe quatre type : les offensives, qui provoquent des dégâts aux ennemis ou leur provoquant des altérations d'état, les soignantes, qui permettent soigner un membre ou le groupe tout en entier, les amélioratrices, qui permettent à un membre ou au groupe tout entier d'avoir de meilleurs capacités lors du combat et celles qui ne sont utilisables que en dehors des combats, pour se téléporter par exemple. Sachez que chaque Pouvoir Psy a une version plus ou moins puissante, désignés par une lettre grec : Alpha pour la plus faible, puis Beta, par la suite Gamma et enfin Omega pour la version la plus puissante. Une idée assez sympathique et pas si bête en somme. Notez que certains ennemis pourront utiliser également certains Pouvoirs Psy que vous pourrez utiliser.

Image

Un de ces Pouvoirs Psy en question : Le Psy Rockin ! Il s'agit du nom par défaut du seul Pouvoir Psy offensif maîtrisable par Ness.


Conclusion (pourquoi je sens qu'il était temps qu'elle arrive ?)
Au final, même si Earthbound n'est pas le meilleur RPG au monde et même s'il a ses défauts, il reste une des plus grandes pépites parmi la ludothèque rétro des RPGs et des jeux Nintendo ! Donc, si vous avez une bonne culture sur les années 80-90 et un bon anglais, qu'est-ce que vous faites à lire encore cet article ? Foncez acheter ce jeu ! En plus, il ne coûte que 9,99€ sur le Nintendo E-Shop ! Et qui sait, avec votre achat, peut-être que Nintendo se décidera à mettre en vente Mother et Mother 3 sur le Nintendo E-Shop de la Wii U de chez nous, bons européens que nous sommes… :wink:
Sur ceux, je vous laisse, il me reste quelques extra-terrestres dont je dois botter leurs fessiers à coup de battes de Baseball ! Et pour la phrase finale, je dirais : Oui ! Devenez terre-à-terre, vous ne le regretterez point !

Image

Pour finir en image, voici un joli fan-art réalisé par une personne ayant pour pseudo Jhaeren, qui représente tous les personnages les plus marquants des trois volets. Rien à faire, c'est mon préféré par rapport aux autres (de fan-art) !


Et voilà, vous êtes arrivé à la fin de cet article. Merci d'avoir lu jusqu'au tout et j'espère toujours que ça vous as plu ! N'hésitez pas à le commenter pour m'en donner un avis concret et pour pouvoir m'éviter de répéter des erreurs par la suite. J’en profite pour remercier MTF, Rudolf-der-Erste (les rédacteurs de l'article sur Earthbound de l'excellent site Grospixels) et Kirbendo (un administrateur de Vanilla Dome, mais notamment un sacré bon Youtubeur), ainsi que Wikipédia pour avoir pu vérifié mes informations. Les images de cet article viennent en majorité de Grospixels et quelques unes de Googles Images.
Je dédicace cet article à la rédaction du journal pour m'avoir accueilli parmi eux. Merci à vous, encore une fois !


Image

BEST OF TOPIC LIBRE [401-450]


Shino Zero, à propos de la mort de Steve Jobs a écrit:
Bienvenue dans le long couloir magique de la médiatisation des célébrités décédées


Inspecteur Fynmorph EX MACHINA a écrit:
"OK ON PREND UN ECHANTILLON DE SA MERDE, ON L'ENVOIE AU NCIS POUR AVOIR SON ADN ET LE BACKTRACER POUR ENSUITE POUVOIR LE RETROUVER ET NIQUER CE BASTARD !"


Impact, l’homme avec le plus grand sens de la justice, a écrit:
- ALLO POLICE UN MEC VOLE 500 G DE STEAK UN PAQUET DE LU ET UNE BOUTEILLE DE JUPILER DANS UN CHALET PAUME AU CANADA CHOPEZ LE ! -


Nanard parlant de la disparition de Halloween a écrit:
Les dentistes vont faire faillite si ça continue et le taux de viol va chuter !


Nanard qui vient de mettre le doigt sur le plus grand mystère de tout les temps a écrit:
Noob serait-il hermaphrodite ?


Nanard qui… wut ? a écrit:
Je suis ton grand-père et tu es mon grand-père. Ce sont les dangers de l'inceste.


Hiro Shinji, à propos des procédures de sanction, a écrit:
Vous méritez d'aller au coin.


Nick Walrus, chasseur de prime, a écrit:
Au revoir Nanard, tu va en prison on dirais bien.
:fume:


Nanard, qui dis tout haut ce que tout le monde pense tout bas, a écrit:
Lysten il lui faut un mode d'emploi pour tout sérieux :lol:


Nanard, poète raté, a écrit:
Vient de passer 2h sur une analyse poétique d'un texte de Rimbaud qui vaut pour 20% de sa note du semestre. Est persuadé avoir tout foiré. Est subitement devenu homophobe sans raison apparente.


PixelReckon, prêtre pour cerveaux, a écrit:
RIP cerveau de nanard 2009-2011


Kroki le Forever alone a écrit:
Z'avez qu'à faire comme moi, pas d'études, pas de famille, pas d'amis. Image


Capitaine Couac qui suggère à d’autres son idéal de vie a écrit:

Tu vas pouvoir marcher nus, gueuler et boire des bières sans te faire engueuler. Hourra!


Nanard qui déteste être canadien a écrit:
Justin Bieber est Canadien.

Holy shit ça veut dire qu'il fait partie de mon patrimoine culturel O.O

/fear



Image


Luidi

Amazing Florian (ep. 2)


Spoiler :
Image


Eddard Stark

Zone Interdite


Spoiler :
Image



Image


Les bulles ont toutes été inversées, essayez de reconstruire l'histoire originale !

Image

_________________
Image
Mugul 76 a écrit:
Je le jure wallah, sur le Coran chuis pas cisgenre

grignotez moi le prépuce


01 Aoû 2014, 21:43
Profil
En ligne
Accro du clavier
Accro du clavier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2009, 15:15
Messages: 7714
Âge: 24
Localisation: Le Grand Rien
Filleul(s): Light, Glador
Sprites: Libre d'utilisation

Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
Clairement le meilleur journal.

_________________
Image
Mugul 76 a écrit:
J'avoue, j'organisme beaucoup de bukkabe

Spoiler :
Image


01 Aoû 2014, 22:00
Profil Site Internet
Accro du clavier
Accro du clavier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Oct 2009, 16:38
Messages: 2885
Âge: 20
Localisation: Pourquoi ? tu compte me livrer une pizza ?
Parrain(s): Carby
Sprites: Image

Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
Y a une faute, on est encore le premer Aout :3

_________________
Luidi a écrit:
Longues ou courtes, l'important c'est le goût.


Image


01 Aoû 2014, 22:02
Profil
En ligne
Accro du clavier
Accro du clavier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2009, 15:15
Messages: 7714
Âge: 24
Localisation: Le Grand Rien
Filleul(s): Light, Glador
Sprites: Libre d'utilisation

Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
Vous excuserez notre cher rédacteur en chef en fait c'est un gros con il sais pas comment les fuseau horaire marchent vous voyez.
Puis il aime bien me chier dessus y'a ça aussi.

_________________
Image
Mugul 76 a écrit:
J'avoue, j'organisme beaucoup de bukkabe

Spoiler :
Image


01 Aoû 2014, 22:07
Profil Site Internet
Accro du clavier
Accro du clavier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Juil 2010, 19:57
Messages: 3360
Âge: 19
Parrain(s): Noc-sensei
Sprites: Image

Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
Très très bon journal, un des meilleurs, le simple fait que je l'ai lu en entier pour une fois en est la preuve :D
L'article d'Alexio notamment vraiment bien fourni, même si je suis loin d'être d'accord avec tout sur toi (Earthbound ? Beau ? Tu déconnes, à la même période sortait Chrono Trigger), par exemple je savais pas que Earthbound signifiait terre à terre et avait un rapport avec les malus de mal du pays, je dormirais moins con.

La planche Tuto aussi était très cool, je suis partisan de d'abord choisir l'univers puis le scénario perso :3

Citation:
L'onde de choc faisant un boucan gros comme le bide d'El Señor Toulou

J'aime.

_________________
ImageImageImage


01 Aoû 2014, 23:33
Profil
Accro du clavier
Accro du clavier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2009, 08:25
Messages: 2229
Âge: 22
Localisation: Localisation:
Sprites: Miam, sorbet.

Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
Yeah ! Très sympa comme journal (faut que je pense à faire d'autre Back to the Shy'Co moi btw) !

Très complet, très drôle. Kronar et Naki sérieux, continuez comme ça, c'est juste trop badass et pour le futur site, ça pourra être des bonnes bases pour que les nouveaux apprennent facilement et en s'amusant quoi.
L'article d'Alexio m'a vachement plus, je connaissais pas trop Earthbound, du coup là je suis calé. X)
Toulou, comme d'hab', je t'aime.

Et Walrus grosse connard ça fait des mois que je te suce pour que tu fasses une suite à RONAL. MERCI, j'me suis pissé dessus, c'était énorme ! xD

GG sinon. ^^

_________________
ceci est une signature inutile, sans majuscule, ni point, mais avec des virgules


01 Aoû 2014, 23:55
Profil Site Internet
Silencieux et sournois
Silencieux et sournois
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Avr 2010, 20:16
Messages: 4966
Âge: 22
Filleul(s): Dr Neko
Sprites: Libre d'utilisation

Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
Ok c'est le festival des coups de pute ou quoi ? Genre j'avais pas vu la remarque d'Alexio sur moi, et Walrus qui BALANCE MON VRAI NOM BORDEL

(BTW c'est le meilleur RONAL jamais fais mec viens vite me faire l'amour au détour d'une ruelle.)

_________________
Spoiler :
Image

Image


02 Aoû 2014, 00:01
Profil Site Internet
Obstiné du post
Obstiné du post
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Nov 2010, 00:26
Messages: 1462
Âge: 20
Filleul(s): Ta mere est ronde
Parrain(s): Mononk Patrik
Sprites: Sont pu là
Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
Ça m'a fait rire merci hihihihi

J'rie comme Fynmorph

_________________
Joue avec mon os, veux-tu timmy ? On dirait que tu es bon pour faire des blagues sur ton jimmy


02 Aoû 2014, 02:57
Profil
Accro du clavier
Accro du clavier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Fév 2012, 22:28
Messages: 3411
Âge: 20
Localisation: Pour te le dire, il me faudrait déjà une carte, banane ! ><'
Filleul(s): Shadowlight
Parrain(s): Jackfiouse
Sprites: Mes Sprites V2 (non définitif). Réalisés avec l'aide de LF1 et Mars'.

Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
El Señor Toulou a écrit:
Ok c'est le festival des coups de pute ou quoi ? Genre j'avais pas vu la remarque d'Alexio sur moi, et Walrus qui BALANCE MON VRAI NOM BORDEL

Désolé j'avais pas pu m'en empêcher. Je voulais écrire un truc drôle sur un membre de la rédaction et j'ai pensé à toi. :adhe:
Sinon :
Impact a écrit:
L'article d'Alexio notamment vraiment bien fourni, même si je suis loin d'être d'accord avec tout sur toi (Earthbound ? Beau ? Tu déconnes, à la même période sortait Chrono Trigger), par exemple je savais pas que Earthbound signifiait terre à terre et avait un rapport avec les malus de mal du pays, je dormirais moins con.

Par rapport aux autres jeux de l'époque, il est vrai que Earthbound fait quand même pale figure, mais il reste quand même joli franchement.
En tout cas, j'ai voté LPA.

_________________
Image
Ce moment où tu as eu du skill, que tu retentes de l'avoir et que ça rate...
Spoiler :
Image
Image
De Nick Walrus et Maxlav78.


02 Aoû 2014, 03:32
Profil Site Internet
Obstiné du post
Obstiné du post
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Nov 2010, 00:26
Messages: 1462
Âge: 20
Filleul(s): Ta mere est ronde
Parrain(s): Mononk Patrik
Sprites: Sont pu là
Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
J'suis pas d'accord !

_________________
Joue avec mon os, veux-tu timmy ? On dirait que tu es bon pour faire des blagues sur ton jimmy


02 Aoû 2014, 04:12
Profil
Sacré posteur
Sacré posteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Juil 2010, 12:54
Messages: 736
Âge: 19
Localisation: Aincrad
Parrain(s): Kroki, Moon et Nanard.
Sprites: Image

Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
Kronard et Naki est très bien foutu. Continuez comme ça, l'avenir du shy'comic est entre vos mains.


02 Aoû 2014, 04:44
Profil Site Internet
Accro du clavier
Accro du clavier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2009, 23:36
Messages: 10472
Âge: 24
Localisation: derrière nick if you know what i mean
Filleul(s): Smoke-Kun, Tahamster, **
Parrain(s): ** Super-Maskass, Silver
Sprites: Les Libres demandez par MP

Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
Effectivement il y a eu erreur sur la date, je croyais qu'on était le 2 août, la faut à Kroki qui m'a mélangé sur le forum de la rédac en disant que j'avais jusqu'à midi (il devait penser que l'écart était de douze heures), j'ai pas vraiment réfléchi et j'ai cru qu'on était en retard :(

PARDONNE MOI MON MORSE ADORÉ DE T'AVOIR SI PENITIEUSEMENT OFFENSÉ :'(

je parle comme ronal tkt

_________________
Image
Mugul 76 a écrit:
Je le jure wallah, sur le Coran chuis pas cisgenre

grignotez moi le prépuce


02 Aoû 2014, 05:29
Profil
Sacré posteur
Sacré posteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2012, 09:07
Messages: 929
Âge: 17
Localisation: Bonne question
Parrain(s): Kroki et SM58 !
Sprites: ImageLibre d'utilisation !

Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
Bon journal =D
Tout était vraiment cool :)

_________________
Image


02 Aoû 2014, 10:58
Profil
En ligne
Accro du clavier
Accro du clavier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2009, 15:15
Messages: 7714
Âge: 24
Localisation: Le Grand Rien
Filleul(s): Light, Glador
Sprites: Libre d'utilisation

Message Re: Le Journal de Shy'Comics # 32
Impact a écrit:
(Earthbound ? Beau ? Tu déconnes, à la même période sortait Chrono Trigger)


C'est toi qui déconne, Earthbound c'est juste putain de sexy, viens pas comparé ça a Chrono Trigger alors que ça a rien à voir, un est plutôt cartoon et l'autre plutôt réaliste.
Que t'aime pas ok, mais fait pas comme si c'était objectivement laid quoi.

(surtout que moi je trouve Chrono Trigger plutôt fade en fait mais bon)

_________________
Image
Mugul 76 a écrit:
J'avoue, j'organisme beaucoup de bukkabe

Spoiler :
Image


02 Aoû 2014, 11:08
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 34 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com